Connaissance sensitive

Le type suivant de connaissance est pίstis, qui est appelée la connaissance sensitive. Elle est réalisée par l’intermédiaire des sens, et ce sont eux qui donnent la spécificité à cette connaissance. Les sens rendent possible le contact avec la réalité extérieure. Un stimulus (une impression) qui atteint les sens n’est pas considéré comme quelque chose qui est propre, c’est-à-dire qu’on ne prend pas ce que ce stimulus est en lui-même. Ce qui est important, c’est une information sur le monde qui est apportée par ce stimulus. A ce niveau, on ne connaît pas les images (reflets) de choses, mais des choses à travers des images (reflets). Ici il y a une vraie sortie vers le monde extérieur. Cependant cette sortie se caractérise par cela que tout est considéré par celui qui connaît comme quelque chose pour lui-même, en tant que source de plaisir ou de déplaisir.

d