Paul Tillich

photo

Paul Tillich (1886-1965) – un écrivain, philosophe et théologien protestant ; fils d’un pasteur luthérien ; chassé de l'Université à cause de sa défense d'étudiants juifs molestés par les nazis, exilé aux États-Unis.

Introduction :

Toutes les religions déforment, trahissent et abîment la révélation qui les fonde. C’est pourquoi il ne faut pas voir dans la sécularisation seulement un danger pour les religions, mais aussi un moyen de leur purification. Telle était la vision de Paul Tillich (1886-1965), un théologien protestant allemand. D’après lui, l’être véritable de Dieu est encore caché devant nos yeux et la sécularisation peut nous aider à ce processus de la révélation divine. Contre la conception traditionnelle de l’existence de Dieu, compris comme un être existant au-dessus des autres, Tillich voit une réalisation du divin dans l’acte religieux lui-même. C’est dans l'auto-transcendance de l’acte religieux que le mystère de l’être se révèle.

Citations :

Ainsi le christianisme sera le porteur de la réponse religieuse dans la mesure où il sera capable de briser sa propre particularité pour la dépasser. Le chemin qui conduit à ce but ne consiste pas à abandonner notre propre tradition religieuse pour une idée universelle qui ne serait rien qu'une abstraction. Ce chemin nous conduit plutôt dans le sens d'un approfondissement de notre propre religion par la prière, la pensée et l'action. Dans la profondeur de toute religion vivante il y a un point où la religion comme telle perd son importance et ce vers quoi elle se dirige brise sa particularité et l'élève à une liberté spirituelle qui lui donne une vision de la présence du divin dans toutes les expressions du sens ultime de la vie humaine.
(Paul Tillich,  Le christianisme et les religions)

Lectures :

  • Paul Tillich,  Le christianisme et les religions, Aubier 1968.
  • Paul Tillich,  Les Fondations sont ébranlees, Robert Morel-Date 1967.

d